Le Monde Bizarre des Voyages d’Affaires

La fille à sombrero énorme est arrivée dans la foyer de nôtre hôtel au nord de la République Tchèque avec la demande brusque: «Salsa, maintenant».  Un autre épisode du monde bizarre des voyages d’affaires.

Ils sont bizarres, les voyages d’affaires;  on se trouve dans un autre pays, mais il n’y pas de liberté à visiter ce qu’on désire;  on travaille pour dix heures par jour (justification pour le frais du voyage, bien sûr) – situation presque banale – et le soir (très tard) on se trouve à l’étrangère – situation extraordinaire.

Et la fille à sombrero énorme?  Alors, mon collègue a passé la semaine précedante au même hôtel, une semaine qui a inclus une soirée très arrosée, où il a fait connaisance (sans s’y rappeller les détails exactes, il me semblait) de cette fille, au travers de la salsa (la danse, pas le sauce latin).

J’ai subit une période d’incertitude.  On a passé une journée super longue au bureau, et avait-elle l’intention de nous amener au dancing à cette heure là, par les rues couvertes de la neige de janvier, au nord de la République Tchèque?  Heureusement pas, parce que le dancing de la semaine précedante s’est avéré d’être un petit espace à côté d’un bar et un restau qui se trouvait dans le même hôtel.

La fille ne parlait pas l’anglais (la langue de mon collègue) et ainsi j’ai fait marché un type de diplomatie en parlent en allemand (qui beaucoup de personnes de la région, y inclus la fille, savent parler) et puis en traduisant entre l’anglais et l’allemand.

Une façon bizarre à passer une soirée alors, mais au moins elle avait la capacité à me faire oublier cette journée épuisante de travail et à m’obliger à éprouver quelque chose d’étranger dans une semaine qui risquait d’être une semaine de travail trop normale.

Laisser un commentaire

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi