Archive pour août, 2012

Le Voyage au Château d’If

On achète un billet, on monte au bord du bateau au vapeur et ça commence. Le bateau trace son chemin entre les petits bateaux à voile qui restent partout dans le Vieux Port est se dirige vers la mer. Là haut on voit les forts, du Saint Nicholas à une côté, du Saint Jean à l’autre, gardiens du port dans une époque distante et on passe le Parc du Pharo et le voilà – l’espace ouvert de la mer.

Le Voyage au Château d’If dans Voyages ChatIfMain

Au dessous du ciel super bleu on aperçoit l’objectif du voyage: le Château d’If. Il devient de plus en plus grand avec chaque minute au travers d’une mer calme mais avec les touristes excités davantage avec chaque minute qui passe. Les caméscopes enregistrent chaque mouvement, les appareils photo captent des instants de l’aventure.

Parce qu’il s’agit de l’aventure, des pages d’un romain de Dumas, ce qui reflète l’histoire vrai, d’une forteresse militaire devenue prison politique avec les changements du passage historique. CahtIfDetail dans Voyages

On débarque entre les roches de l’île, et on est là, pour tracer les pas des prisonniers de l’histoire, pour entrer dans un mélange de la fiction romantique et la vérité du passé. On monte l’escalier entre les murs du Château, on prend ses photos, surtout de la mer qui nous entourent et des bateaux qui suivent leurs chemins aquatiques partout.

Dans la boutique touristique du Château, l’occasion d’acheter un livre, des extraits de «Le Compte de Monte-Cristo» bien sûr, pour préserver la goute de notre petit aventure et contempler l’expérience de quelqu’un duquel le séjour sur cet île était moins divertissant.

Commentaires

A Marseille On Roule en Souplesse

Si on me demande ma première impression de Marseille, je dirais que c’est la ville où on roule en souplesse. Même s’il s’agit d’une des plus grandes villes de la France, on a la sensation de rythme de village, surtout au côté du Vieux Port.

A Marseille On Roule en Souplesse dans Voyages MarseilleVieuxPort  

Sous le ciel super bleu, les mouvements des petits bateaux jalonnent un parking marin qui bouge au rythme d’une mer calmée et elle est cette calme qui règle la vie quotidienne de tous ce qui l’entoure.

Même si on n’est pas encore fini les travaux au bout du Vieux Port, ceci ne réduit pas du tout la puissance de la paix de ce volume d’eau qui continue au longue de la Boulevard de la République et la Canebière et toutes les petites rues des quartiers, soit au nord, soit au sud du port.

A côté du Palais du Pharo, en regardent les bateaux qui passent, les uns destinés pour la mer, les autres qui retournent à la sécurité du Vieux Port c’est un soleil parfait qui bénit cette scène de vie où personne ne n’est pas pressé.

Il y a les uns qui travaillent dans tous les quartiers bien sûr, un embouteillage ici et là comme dans tous les zones métropolitaines de l’Hexagone mais ici, à Marseille, il me semble qui la stresse s’absente, peut-être pour se bronzer à la plage de Catalans.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi