Archive pour mars, 2013

A Voir: Syngué Sabour – Pierre De Patience

A Voir: Syngué Sabour - Pierre De Patience dans Cinéma synguesabour De Atiq Rahimi avec Golshifteh Farahani, Hamidreza Javdan, Hassina Burgan
Genre: Drame, Guerre
Durée: 01:42:00
Sortie en salle: 20/02/2013
Pays: France, Allemagne, Algerie

Dans une ville au pied des montagnes de Kaboul, terrorisée par une guerre fratricide, une jeune femme (Farahani) lutte à réanimer son époux (Javdan) d’un coma provoqué par une balle dans la tête. Forcée à fuir sa maison par les vagues des soldats qui mènent leurs batailles dans les rues, elle reste avec sa tante (Burgan), où elle laisse ses deux enfants en sécurité, mais retourne chez elle pour s’occupe de l’homme qui doit rester immobile.

De cette situation désespérée se nait une liberté inattendue. Finalement la femme possède l’espace de s’exprimer à son mari, ce héros de guerre absente pour la majorité se sa vie mariée. Même lorsqu’elle est forcée à l’amour par un jeune soldat qui passe ça ajoute à son sens de casser les limitations de son ancien rôle et finalement elle prend décision.

Suite à la découverte de l’histoire de la « syngué sabour », une pierre de patience qui peut absorber tous les malheurs et souffrances qu’on y souffle jusqu’à ce qu’elle éclate, elle emploie son mari comme sa propre pierre magique. Elle confesse ses frustrations avec l’absence de son époux dont la famille a cherché à remplacer cette femme cru stérile après la première nuit conjugale sans grossesse.

Les secrets encore plus profonde se retrouvent admises jusqu’au moment où, comme cette pierre mythique, la scène se casse dans ses moments les plus dramatiques.

Atiq Rahimi compose son œuvre avec une économie d’éléments qui réalise un impacte maximale d’une situation qui semble dénuée de possibilité, où ce qui se ressemble au huit clos se transforme en espace de la liberté féminine dans un pays et un contexte qui semblent la rendre impensable.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi