• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

Archive pour janvier, 2014

A Voir: 9 Mois Ferme

9 Mois Ferme de Albert Dupontel avec Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Nicolas Marié
Genre: Comédie – Durée: 01:22:00
Pays: France – Sortie en salle: 13/11/2013

Comme j’aime bien témoigner la carrière de Sandrine Kiberlain; après la sobriété de son interprétation de Simone de Beauvoir (dans «Violette»), elle nous gâtons avec son talent pour la farce comique. Ici elle habite le personnage d’Ariane Felder, une jeune juge aux mœurs strictes au Palais de Justice à Paris, une célibataire résistante.

Elle est ainsi doublement choquée de se trouver enceinte et obligée à tracer les heures suite à la fête bien arrosé de Saint Sylvestre. Encore plus frappant est sa découverte après les tests de paternité que le père est un criminel poursuivi pour une attaque meurtrière, un certain Bob (Dupontel). Comment pourrait-elle cacher les résultats de sa liaison désastreux qui risque de dérailler sa candidature pour une poste clés au palais? Qu’est-ce qu’il fait, Bob, s’il découvre l’identité de cette femme avec qui il a passée ce moment intime ?

Avec tous les composants en place, Dupontel (comme réalisateur) déclenche cette histoire pleine de moments drôles comme touchant, où les manipulations de l’un à l’autre se battre pour arriver à un drôle de trêve, un procès hilarant et un dénouement bien émouvant.

Commentaires

A Voir: Violette

Violette de Martin Provost avec Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Olivier Gourmet
Genre: Biopic, Drame – Durée: 02:19:00
Pays: France, Belgique – Sortie en salle: 13/11/2013

Violette Leduc (Devos) mène sa vie dans la détresse de la France de l’après-guerre, en gagnant son existence avec le trafique du marché noire face à la pauvreté brutale de l’époque.  De son esprit bâtard est né un journal intime, le compte de la vie d’une femme face aux inégalités de la période, ce qui attire l’intéresse profonde d’une certaine Simone de Beauvoir (Kiberlain).  Leduc devient un visiteur régulier au foyer de ce protagoniste clés à St-Germain-des-Prés.

Par son réseau des contacts dans les maisons d’éditions et le milieu intellectuel de l’époque, de Beauvoir lance la carrière littéraire de Leduc et la soutient dans le développement de sa liberté d’expression, en touchant les tabous comme l’avortement.  Le voyage n’est pas toujours facile, la déception d’un écrivain qui ne trouve pas ses œuvres dans les étagères d’une librairie ici, qui se trouve attaqué par les problèmes psychologiques là.

Ce qui se montre dans le film de Provost et la puissance incontournable de Leduc (une autre interprétation plein d’esprit crée par Devos) et la certitude d’avoir trouvé une alliée parfaite pour sa quête pour de Beauvoir (Kiberlain anime l’intelligence et sens politique perçante de ce colosse du mouvement féministe), tout en examinant l’intimité de l’existence d’une créatrice extraordinaire.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi