Archive pour avril, 2014

A Voir: L’Étrange Couleur des Larmes de Ton Corps

EtrangeCouleur de Hélène Cattet, Bruno Forzani avec Klaus Tange, Jean-Michel Vovk, Sylvia Camarda
Genre: Thriller – Durée: 01:42:00
Pays: Belgique, France, Luxembourg – Sortie en salle: 14/03/2014

Quand Dan Kristensen (Tange) retourne d’un voyage à son appartement, même s’il la porte est bloqué par une chaine, il n’y a aucune trace de sa femme (Camarda) dedans.  Très troublé par le manque d’explication, Dan se mit à boire toute la nuit et se réveille aux sons des frappes vives sur la porte.

Quand il ouvre la porte pour se trouver face à un détective (Vovk), se dernier lui informe qu’il a téléphone la police pendant la nuit.  Le détective entre pour trouver l’appartement en état de désordre (évidement Dan a fait des dégâts dans son ivresse), la situation se complique.

Entre conversation avec des autres personnes dans son immeuble et les scènes imaginées (ou rappelées?), Dan se trouve face à l’incertitude tortorent: Qu’est-ce qui s’est passé?  Est-ce que c’est lui qu’il a tué sa femme?

En contraste avec une résolution Hollywoodienne, le film de Cattet et Forzani nous laisse deviner la réalité entre une série d’images de plus en plus inquiétantes.  Au lieu de nous offre une résolution simple (il n’y pas trente six explications pour la disparition de sa femme), ils cherchent à enquêter sur l’état interne de Dan, son voyage psychologique.  Des séries d’image se répètent d’une manière de plus en plus dérangée comme indication des tortures qui s’infligent sur la psyché d’un homme profondément perdu.

Le style visuel n’est pas di facile à digérer mais il s’agit certainement d’un œuvre qui provoque le spectateur de partager l’état de désorientation du protagoniste au lieu de simplement regarder les images changeantes.

Commentaires

A Voir: Bethléem

Bethleem de Yuval Adler avec Shadi Marei, Tsahi Halevi, Hisham Suliman, George Iskandar, Tarek Copti
Genre: Drame, Thriller – Durée: 01:39:00
Pays: Israël, Allemagne, Belgique – Sortie en salle: 14/03/2014

En Bethlehem en 2005, Sanfur (Marei) se trouve dans une piège infernale – il est un jeune palestinien qui travaille comme informateur aux services secret israéliens, mais aussi le frère cadet d’un certain Ibrahim (Suliman), terroriste et le chef d’une organisation puissante.

Razi (Halevi), recruteur / contrôleur de Sanfur, commence à s’inquiéter suite à la découverte que son informateur est lié directement aux activités de son frère ainé.  Razi a toujours offert à Sanfur la compréhension d’un père (ce que se dernier ne trouve pas avec Abu (Copti), son vrai père), manière de motiver son boulot clandestin pour les israéliens, mais peut-il continuer à avoir confiance dans la fidélité de son source?

Les complications se multiplient avec les attentions de Nasser (Iskander), lui aussi terroriste lié à la famille de Sanfur, ce qui quête au sujet de traitement rapide reçu par Sanfur pour une blessure de balle.

Le film d’Adler est à la fois une histoire simple et une exploration des questions éternelles de l’espionnage.  Juste à quel point peut-on avoir confiance du mot d’un informateur dans le camp de l’ennemi?  Dans un rapport qui est fruit de l’exploitation, qui est le contrôleur, qui est le manipulé?  Le casting est plein des talents qui habitent leur rôles avec une énergie vive face aux événements encore plus vifs – attaques suicidaires à Jérusalem, répressions dans les territoires occupés.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi