Archive pour avril, 2016

A Voir: Le Fils de Saul

LeFilsdeSaul de László Nemes avec Géza Röhrig, Levente Molnár, Urs Rechn
Genre: Drame – Durée: 01:47:00
Pays: Hongrie – Date de sortie: 11/11/2015

Au centre de l’enfer du nazisme se trouve le camp d’extermination, l’habitat de Saul (Röhrig) et son «Sonderkommando», unité de vie active strictement délinée par la mort de ses membres pour effacer les sécrètes de son boulot.  Avec ses camarades, Saul fait les travaux spéciales comme nettoyer les traces de victimes de chambre de gaz, redistribuer les cendres des corps brulés dans le paysage qui entoure leur camp.

Suite à la découverte d’un garçon qui a survécu le gaz, Saul est obligé de témoigner la suffocation du dernier par un médecin du SS et une simple idée se fixe dans sa tête – à organiser un enterrement propre pour ce jeun victime.   Au milieu des dangers constants de sa vie précaire, ce n’est pas du tout un projet facile à réaliser.

Saul courre les risques énormes pour cacher le corps, pour trouver un rabbin pour consacrer l’enterrement jusqu’au point où il se converti en obsession fatale – «Vous pensez au morts en oubliant les vivants», un camarade lui prévient.

Nemes on crée une réalité troublante destiné à éclairer ce coin mal connu des camps de mort des nazis où le projet de son protagoniste devient un attentat de créer un moment d’humanité entre les murs de la machine à tuer diabolique, ce qui regarde ces victimes de matière à traiter.

Nous aussi y risquons à perdre le fil avec Saul entre les événements tordus comme frappantes où le prochain moment peut-être facilement ce de se trouver face à son mort.

Commentaires

A Voir: Le Conformiste

LeConformiste de Bernardo Bertolucci avec Jean-Louis Trintignant, Dominique Sanda, Stefania Sandrelli
Genre: Drame – Durée: 01:51:00
Pays: Allemagne, Italie, France – Date de sortie: 11/11/2015

Torturé depuis son enfance par le souvenir du meurtre d’un homosexuel qu’il croit avoir commis, Marcello (Trintignant) est en quête obsédé d’être accepté comme normale. Il épouse Giulia (Sandrelli), une jeune bourgeoise naïve. Le fascisme de l’époque présente le modèle idéal pour le conformisme qu’il cherche.

Ce dernier lui fait être élu pour une mission en France pour les services secrets de Mussolini. Il s’agit de se réunir avec son ancien professeur de philosophie, en exil et luttant au sein d’un groupe de résistance antifasciste, et de lui supprimer. A Paris, se réunir est facile, mais les choses se compliquent quand Marcello rencontre le professeur en compagnie de sa séduisante femme Anna (Sanda), du même âge que Giulia.

Hanté par le désir pour cette femme mystérieuse, harcelé par son compagnon de mission, Marcello essaye d’échapper son destin en se perdant dans une confusion qui règne ses actions.

Trintignant interprète le protagoniste central comme un homme incapable, finalement, de croire son propre jeu à faire semblant, son désire du conformisme, de suivre les ordres de ses maîtres, une crise d’identité qui se présente partout, cadré parfaitement par le style économique et sèche de Bertolucci. Ce conte peut-être vu comme un modèle instructive du comportement de tant d’italiens de l’époque en essayant de nier leurs propres instincts humains pour survivre la machine mussolinienne.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi