Archive pour mars, 2018

A Voir: Maman A Tort

MamanATort de Marc Fitoussi avec Jeanne Jestin, Emilie Dequenne, Nelly Antignac
Genre: Comédie dramatique – Durée: 01:50:00
Pays: France, Belgique – Date de sortie: 09/11/2016

La mère qui travaille a l’habitude à garder plusieurs visages: celle de parent pour ses enfants, l’image professionnelle pour le bureau, celle d’adulte pour passer le temps avec des copains.  Et d’habitude ces visages restent séparés, chacune pour son moment juste.

Cependant, quand il s’agit d’une fille qui suit sa mère au bureau?  Quand elle surveille ses interactions face aux collègues  professionnels?  Voici ce qui arrive à Anouk (Jestin) qui passe un stage d’observation de troisième avec sa mère Cyrielle (Dequenne) dans la compagnie d’assurances où cette dernière travaille.

Surveillée par un collègue de sa mère, Bénédicte (Antignac), Anouk forme ses propres impressions de ce qu’elle observe, y inclus une dispute d’une femme qui essaye de faire payer la société contre un contrat avec des erreurs dans les formulaires remplies au début.

Qu’est-ce que Anouk est prête à faire pour voire la justice rendue, contre les règles serpentines du monde d’assurances?  Comment va changer son avis de sa mère la connaissance de son rôle dans le drame qui se déroule?

Fitoussi présente une étude par excellence du passage d’un enfant au monde adulte, avec ses compromises, ses sacrifices des idéales.  Les interactions de fille et mère sont enrichies par une gamme de contextes entre maison et bureau, bien animés par les interprétations agiles de Jestin et Dequenne.

Commentaires

A Voir: La Mort De Louis XIV

LaMortDeLouisXIV de Albert Serra avec Jean-Pierre Léaud, Patrick d’Assumçao, Marc Susini
Genre: Historique, Drame – Durée: 01:55:00
Pays: Espagne, France – Date de sortie: 02/11/2016

Ce film d’Albert Serra s’agit surtout d’une étude du cours du roi Louis XIV (Léaud), des protocoles qui lui entoure et les rôles de ces proches, y inclus Mme de Maintenon (Silvagni), Flagon (d’Assumçao) et Blouin (Susini).

En août 1715, le roi soufre des douleurs sérieuses suite à une promenade et la mobilité du souverain (déjà plutôt limité à son âge) se trouve chaque instant plus réduite. On constate l’anxiété du cours pars les scènes bizarre comme celle où ils applaudissent le fait qui le roi a réussit de manger son repas modeste.

Cependant, avec les nuit agitées, la fièvre et une gangrène progressivement alarmante ajoute à la tension des espaces confinés par lesquels Serra augmente la gravité de chaque instant.

Les médecins sont consultés et ils arrivent pour étudier l’état du roi, sans conclusions claires. Un autre médecin marseillais trouve son élixir rejeté avant qu’on puisse établir les bénéfices au souverain.

Un moment où le roi fixe l’objectif du camera pour ce qui semble une éternité ajoute à l’ambiance drôle de se trouver tête-à-tête avec Louis XIV, dans ses chambres, le roi incapable à sortir de l’engrenage fatal.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi