• Accueil
  • > Archives pour janvier 2020

Archive pour janvier, 2020

Le Tour de… Tours

Tours

Capitale de la France sous Louis XI, Tours reste la première ville du Val de Loire et offre son mélange de charme historique et modernité dynamique.

Les vitraux de la Cathédrale St-Gatien animent une espace d’architecture gothique où les verrières avec ses iconographes racontent des épisodes bibliques de la Genèse à la Passion du Christ mais c’est la tranquillité de la Psallete (cloître St-Gatien) qui offre son moment de contemplation.

La Musée des Beaux-Arts accueille ses visiteurs avec un joli jardin à la française et son énorme cèdre du Liban. A l’intérieur la collection inclus des toiles des 17ème / 18ème siècle, des primitifs italiens avec des œuvres de Delacroix, Monet, Debré et Mantegna.

On touche la vie des anciens métiers à la Mussée du Compagnonnage, où la collection raconte les astuces des artisans et les associations crées pour aider le mouvement libre des artisans entres projets au travers des régions du pays.

La Place Plumereau reste point focale du centre piéton de l’ancienne ville, animés par les vas et viens des clients de cafés et restaurant du quartier, dont ceux de la place présentent leurs façades charmantes.

Tours2

Au jardin botanique offre ses espaces vertes pour faire un contraste stimulant avec les rues charge du centre-ville.

Commentaires

Avec Jeanne à Orléans

Orleans

Quand on visite Orléans on ne pourrait y marcher sans penser Jeanne dit Jeanne d’Arc. Même un anglais comme je suis peut admirer le courage et l’exemple inspirant de cette jeune fille et ses batailles contre la cruauté des soldats anglais.

Moi, j’ai commencé ma visite à la Musée des Beaux-Arts où j’étais ravi par une collection qui inclut des toiles de Corrège, Tintoret, Van Dyck et Ruysdael, mais j’étais encore plus attiré par le pré-impressionnisme de Daubigny et Boudin. Les sculptures de Rodin et Maillol ont mérités un bon moment d’attention, elles aussi.

Orleans2

Juste en face de la mussée, la Cathédrale Ste-Croix, avec sa porche énorme, plein de statues et détails sculptés ouvre la voie aux vitraux et boiseries magnifiques. En sortant de la cathédrale, presque en face, on trouve la première statue de Jeanne d’Arc au portail de l’Hôtel Groslot, avec ses briques rouges qui abritent des salons en style Renaissance.

En suivant les traces de cette brave jeune fille, on arrive à la Maison de Jeanne d’Arc où la visite et trop brève si on voit seulement le film dans la salle multimédia en bas. Mieux de visiter aussi l’étage supérieur (uniquement sur rendez-vous) où les chercheurs peuvent fournir un aperçu solide des œuvres littéraires et cinématographiques inspirés par l’héroïne d’Orléans.

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi