Archive pour Livres

Déjà Lu: Je Reviens Te Chercher

Déjà Lu: Je Reviens Te Chercher dans Livres je-reviens Je Reviens Te Chercher
par Guillaume Musso
XO Editions, 2008.

Quel plaisir est-il à découvre un nouveau écrivain et même si il est le quatrième œuvre de Guillaume Musso, c’est le premier de ses romains que j’ai trouvé.

Il s’agit du jour le plus important de la vie d’Ethan, un psy très à la mode à New York, mais pour lequel il y quelque chose dans sa vie qui ne tourne pas rond. Peut-être qu’il est le fait qu’il a perdu Céline, la femme de sa vie qu’il s’est senti forcé à quitter pour les raisons jamais très clairs. Est-ce qu’il est la vie plus dur mais plus simple de sa jeunesse qu’il lui manque, une vie qu’il a laissé tomber pour le destin de la célébrité?

En tous cas, Ethan se trouve coincé dans une journée qui se répète – un patiente qui risque se suicider, Céline retournée à New York pour se marier avec un autre homme, un assassin inconnu sur ses traces – et où Ethan aperçoit une deuxième chance pour changer sa vie.

Avec sa fascination pour l’existence et l’au-delà, Musso nous donne les personnages engageants qui passent par les scénarios de plus en plus surprenants, ce qui inspire un désir irrésistible à tourner la page pour découvre la suite.

Le secret le plus choquant est surtout la reconstruction de la série d’événements liés au destin final d’Ethan et l’identité de son auteur.

Ce n’est surtout pas le dernier livre de Guillaume Musso que je vais lire avant que je me trouve face à mon propre destin!

Comments (1)

En Détail: Joseph Joffo: Un Sac de Billes et Le voyage de Paris à Dax

Un Sac de Billes    Dans son livre, Joseph Joffo raconte le voyage des deux garçons de Paris à Dax.  Quelle est l’importance de cet épisode dans l’histoire?

Le voyage de Joseph Joffo et son frère Maurice de Paris à Dax est la premier épisode important de l’histoire de ces deux garçons et leur vie sous l’occupation allemande en France.

Après qu’ils aient été obligés de quitter Paris pour éviter la persécution de plus en plus dure des Juifs dans la ville, Maurice et Joseph commencent leur voyage à la Gare d’Austerlitz.  Là ils ont été confrontés une grande foule de personnes qui prenaient le même voyage et même s’il n’était par clair pour les garçons, le lecteur peut constater l’effet psychologique des mesures allemandes sur les Juifs parisiens.

On voit immediatement un exemple de comment les frères se sont débrouillés, la queue longue pour le guichet.  Maurice a expliqué comment Joseph était très fatigué et comme ça a gagné la sympathie d’un monsieur pour passer devant la queue et acheter les billets.

Sur le train pour Dax, la description de la melange de personnes que les frères Joffo ont vu nous donne une impression des problèmes et des préoccupations que les Juifs ont confronté pour porter tout ce qu’ils peuvent et pour éviter l’interpellations par les autorités.  Même dans cette situation, il y a les traces de l’humanité – la vieille dame qui leur offrent à boire, le curé qui leur aide à passer les contrôles allemand sans papiers.

Bien que plusieurs des voyageurs aient été interpellés par les allemands, le curé a dit aux allemands que Maurice et Joseph voyageaient avec lui et ceci est un exemple de comment les gens de l’eglise catholique ont essayé d’éviter le départ des Juifs pour l’Allemagne.

Le voyage nous introduit à la monde que Joseph et Maurice Joffo habitent dans les pages du romain, comment ils se débrouillent dans cette monde et la volonté des autres de leur aider même sous la menace des autorités.

 

Commentaires

En Détail: BEGAG: Le Gone du Chaâba et La Vie des Enfants

Dans son livre, Azouz Begag décrit la vie de tous les jours des enfants arabes au Châaba.  Jusqu’à quel point est-elle différente de la vie à l’extérieur?

Les enfants du Châaba ont passé les journées d’une manière un petit peu différente à ceux à l’extérieur.

Vu qu’ils habitaient dans un bidonville, les enfants étaient habitués à un toillette à l’extérieur du barraque, de se laver dans l’eau qui ne coulait pas directement d’un robinet.

En fait cette différence entre l’hygène des enfants du Châaba et celle des Français, à Lyon par exemple, produisait des confrontations.  Quand M. Grand a demandé aux élèves de la classe d’enlever leurs chaussettes, Massaoui (un gone du Châaba) a refusé.  Massaoui a aperçu un préjugé contre les enfants du Châaba.

Néanmoins, il y avait quelques parties du quotidien des enfants du bidonville liées au fait qu’ils étaient arabes.  Par example, Azouz Begag nous décrit la cérémonie où les enfants passent à l’adulte avec la circoncision.  J’imagine que les Français catholiques du même âge auraient été un petit peu choqués de subir un tel evenement.

Cependant, les enfants du Châaba ont passé leurs temps libre d’une façon en commune avec les autres Français, par example en marchant dans le paysage, en roulant au vélo, etc.

Un épisode du livre qui présente un contraste étonnant entre le quotidien des gone du Châaba et ceux d’ailleurs était le moment où le camion est arrivé pour décharger des déchets près du bidonville.

Les enfants se sont lancés sur les déchets pour ramasser des choses utiles.  Cet épisode montre la divergence entre les pauvres du Châaba et les plus aisés du Lyon.  Ce qui les Français ont vu comme déchet, inutile, était comme un trésor, comme quelque chose d’utile au Châaba.

En conclusion, on peut constater plein de choses différentes entre le quotidien des enfants du Châaba et ce à l’extérieur.  Cependant, beaucoup de ces différences étaient liées au fait qu’il s’agissait de la vie du bidonville.  Quand la famille d’Azouz se sont déménagés à Lyon, leur vie a commencé à avoir plus de similarités à celle des autres Français.

Commentaires

Déjà Lu: Parfaits Espions

Parfaits Espions – Les Grands Secrets de Berlin-Est, par Luc Rosenzweig et Yacine Le Forestier, Editions de Rocher, 2007.

Avec la phrase «Le KGB est brutal, mais la Stasi est parfaite!», on entre dans le monde de cette police politique, le temps de la guerre froide et la vie de l’autre Allemagne (la RDA).  Comment a-t-elle fonctionné, la Stasi, avec l’aide de qui?  Quels étaient les effets sur la vie quotidienne des citoyens de la RDA?  Rosenzweig et Le Forestier discutent ces questions et plein d’autres dans les pages de cet oeuvre fascinant.

Ce qui m’attire à un livre de ce genre, ce qui m’intéresse est le monde de l’espionnage.  Ceux qui m’étonnent sont les détails de la realité, au delà du monde de James Bond.  Après la chute du mur de Berlin et les révélations des dossiers de la Stasi, les Allemands étaient choqué à trouver la surveillance constante de leurs propres voisons, d’un collégue au bureau, même de leur mari / épouse qui aidait ce police secret.

Plus fascinantes encore sont les histoires personnelles des centaines de personnes, examinées par les auteurs, qui nous montrent les parcours des mouchards, leur recrutement, leur motivations.  Il est intéressant d’examiner ces histoires contre le désir constant de chaque gouvernement de motiver leur citoyens de balancer les crimes des autres.  Il y a toujours le côté idéaliste, ce qui Rosenzweig et Le Forestier décrivent dans le contexte de la RDA de la guerre froide.

Les examples de personnel féminin des adminstrations de l’ Berlin-Ouest (soit ministère de la Défense, soit une ambassade) qui ont renseigné la RDA des secrets de l’ouest sans conscience de ce qu’ils ont fait montrent le pouvoir de la gamme de méthodes employés par la HVA (les services de l’espionnage exterieur de la RDA).

Les fruits des recherches des auteurs sont autant fascinants qu’ils sont faciles à lire, avec les analyses raffinés qui accompagnent des histoires personnelles.

Commentaires

Déjà Lu: Amélie Nothomb

ANothomb    J’ai cherché longtemps pour un écrivain français dont les livres je pouvais lire facilement, avec passion et puis j’ai découvert «Hygène de l’Assasin», le premier livre d’Amélie Nothomb.  Alors, c’est vrai qu’il est belge, mais un écrivain francophone quand même.

Pourquoi Amélie Nothomb m’a-t-elle attiré si facilement?  Je crois qu’il était au cause de ses drôle de contes, remplis avec les personnages d’un niveau M. / Mme. toutlemonde mais au même temps d’un comportement extraordinaire.

Par exemple, dans «Les Catilinaires» elle nous présente avec une couple qui ont achété une maison parfaite dans la compagne, pour vivre ensemble loin des autres au fond de bois.  Mais jusqu’au moment ou le lecteur est prête à lire une histoire romantique, normal, l’extraordinaire surgit: un voisin qui arrive à la même heure chaque après-midi est qui reste là pendant des heures sans explication.

Nous sommes entrés dans une comédie noire où action et réaction deviennent de plus en plus dérangeantes pour le pauvre couple mais plus divertisent pour nous.  C’est le même jeu au travers des pages de «Stupeur Et Tremblements», «Antéchrista», etc, toujours écrit avec un réalisme qui nous fait croire d’une situation et des personnages vrais.

De temps en temps, il y a une idée d’une magie éclatante par exemple dans «Peplum».  Alors, pour que je ne détruise pas vôtre plaisir en montrant le secret du roman, il s’agit de l’histoire de Pompei, d’un écrivain qui fait un enquête et de ses conséquences extradinaires…

Quelques livre d’Amélie Nothomb :

Ni d’Eve ni d’Adam
Acide Sulfurique
Journal d’Hirondelle
Antéchrista
Stupeur Et Tremblements
Les Catilinaires
Péplum

Commentaires

Maigrir c'est dans la tête ... |
maelezig |
jojocky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | baqarr
| je, tu, il...
| L'autre moi